search

Guerre commerciale: le Brexit, la Chine et les États-Unis, automatisation de la chaîne d'approvisionnement

 

 

Peter Edlund, évangéliste en chef des solutions de DiCentral, nous fait part des dernières actualités sur les guerres commerciales avec le Brexit, les États-Unis et la Chine, et les répercussions sur les détaillants et leurs processus de chaîne d'approvisionnement. La transcription de la vidéo est disponible ci-dessous. Pour mieux comprendre, rejoignez le wébinaire de ce mois-ci où Peter discutera la manière de garantir la conformité parmi ces changements.

 

Wébinaire - Assurer la conformité de la chaîne d'approvisionnement lorsque les changements sont constants


Transcription vidéo

 [Peter] Bonjour, je suis Peter Edlund et bienvenue à l'émission Connected Show.

Des événements géopolitiques tels que le Brexit et la poursuite de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ont d'importantes répercussions sur les chaînes d'approvisionnement mondiales, sans oublier les pressions concurrentielles pour intégrer et automatiser les processus liés à la chaîne d'approvisionnement.

La semaine dernière, le plan de la première ministre britannique visant à sortir de l’UE de manière ordonnée a été mis à l’épreuve, la politique intérieure réduisant les chances de parvenir à un accord avec l’UE avant la date limite du Brexit du 29 mars 2019.

Le gouvernement britannique travaille d'arrache-pied pour conclure un accord qui garantirait une transition sans heurt de l'UE. Cependant, de nombreuses entreprises de l’UE ont ajusté leurs chaînes d’approvisionnement à la possibilité de ne pas négocier.

De nombreuses industries, de l'aviation à l'agriculture, pourraient être touchées par des frontières rigides et des formalités administratives supplémentaires liées aux douanes. Cela n'a pas uniquement un impact sur les entreprises britanniques, mais également sur de nombreuses entreprises de l'UE et les entreprises qui traitent avec elles. Les entreprises de l'UE et leurs partenaires commerciaux ont développé, au cours des 30 dernières années, des chaînes d'approvisionnement intégrées complexes permettant un commerce transfrontalier sans faille.

Voici quelques exemples récents de la façon dont les entreprises se préparent au pire des scénarios.

Dans le secteur automobile, le fabricant britannique Aston Martin craint que les livraisons de pièces critiques fabriquées en Europe ne soient retardées dans les ports et aux frontières, ce qui aura des répercussions sur la production de leurs voitures fabriquées en Grande-Bretagne. Les équipes de la chaîne d’approvisionnement chez Aston prévoient d’utiliser le transport aérien pour l’assemblage final des pièces de leur voiture.

De plus, dans le cas où l'UE ne reconnaîtrait plus la certification automobile britannique, Aston Martin vient de transférer son processus de certification européen vers l'Espagne afin de garantir la poursuite des ventes au sein de l'UE.

Airbus est dans une situation similaire en ce qui concerne sa chaîne d’approvisionnement : les ailes de ses avions sont fabriquées en Grande-Bretagne et dépendent de nombreux fournisseurs de l'UE. Comme d’autres sociétés se préparant au Brexit, Airbus étudie également divers scénarios et plans d’urgence pour un Brexit difficile.

Regardons maintenant la guerre commerciale avec la Chine.

J’ai rencontré récemment un important importateur de textile basé aux États-Unis, qui m'a dit qu'il se sentait soumis à une pression marginale à cause des tarifs douaniers en Chine. Il a entamé le processus de réapprovisionnement en trouvant de nouveaux fournisseurs dans d’autres pays comme le Vietnam. Des années de travail et de développement de processus permettant une importation fluide des textiles. On devra tout recommencer avec un nouvel ensemble de fournisseurs.

Comme le rapportait récemment CNN, Steve Madden (SHOO), dont les sacs à main ont été frappés par un droit de douane de 10%, affirme que sa production sera en grande partie transférée au Cambodge et dans d’autres pays. La société fabrique actuellement environ 85% de ses sacs à main en Chine, chiffre qui pourrait chuter à 50% ou 60% l’année prochaine.

Comme dans les exemples que je viens de mentionner, la reconfiguration de la chaîne d'approvisionnement nécessite la capacité d'intégrer rapidement les partenaires et les processus numériques qui favorisent l'efficacité.

Il est important d'avoir un plan capable de tester et de vérifier que les partenaires de la chaîne d’approvisionnement peuvent se conformer à vos règles d’affaires d'automatisation, car la plupart des systèmes ERP et les systèmes liés à la chaîne d'approvisionnement sont fortement dépendent de données numériques précises et actualisées. La dernière chose que vous souhaitiez, c’est un processus numérique en panne qui oblige votre organisation à dépenser plus d’argent, et pouvant avoir un impact négatif sur le service à la clientèle et les ventes.

La gestion du changement n’est pas une nouveauté pour de nombreux professionnels de la chaîne d’approvisionnement. Toutefois, le taux de changement augmente et la dépendance vis-à-vis des chaînes d’approvisionnement numériques est aujourd’hui le moteur de la plupart des entreprises. La manière dont les entreprises planifient et gèrent ce changement sera la différence entre celles qui gagnent ou celles qui vont perdre.

Merci encore de vous être joint à moi aujourd'hui. À la prochaine fois, votre hôte, Peter Edlund.

Wébinaire - Assurer la conformité de la chaîne d'approvisionnement lorsque les changements sont constants