search

La fièvre du véhicule électrique ou à court de carburant?

Le boom des véhicules électriques (VE) a le potentiel de perturber et de transformer l'ensemble de l'industrie automobile. « Des prix en baisse et une disponibilité croissante des véhicules électriques, ou VE ; le potentiel des percées technologiques offrant une batterie moins chère, plus durable et plus rapide à recharger ; les progrès réalisés dans l'infrastructure des véhicules électriques et les initiatives gouvernementales « écologiques » prenant racine aux États-Unis et ailleurs montrent la voie probable. » déclare un article de MarketWatch.

Plus tôt ce trimestre, Ford a annoncé un engagement de 29 milliards de dollars pour les voitures électriques et autonomes jusqu'en 2025, ce qui en fait un pionnier de l'électrification qui produira 15 nouveaux véhicules électriques à batteries (Car and Driver). « Nous n'allons céder l'avenir à personne » (en ce qui concerne les véhicules électriques), a déclaré à CNBC le PDG de Ford, Jim Farley.

Pendant ce temps, le constructeur automobile allemand Volkswagen a déclaré qu'il réduirait le coût de production de ses batteries de 50 %, construirait plusieurs usines de batteries à travers le monde et étendrait son réseau de stations de recharge (TheVerge). « Notre transformation sera rapide ; elle sera sans précédent », a déclaré Herbert Diess, PDG du groupe Volkswagen. « La transformation sera plus importante que tout ce que l'industrie a connu au cours du siècle dernier. »

D'autres grands constructeurs automobiles, dont Toyota, se sont également tournés vers les véhicules à batterie. « Toyota envisagerait de produire dans une usine existante ou nouvelle aux États-Unis en réponse à une augmentation soutenue de l'appétit des consommateurs américains pour les véhicules alimentés par batteries », a déclaré Bob Carter, vice-président directeur des ventes aux États-Unis. 

Pour aider à l'évolution des véhicules électriques aux États-Unis, l'administration Biden prévoit d'allouer environ 174 milliards de dollars à des initiatives de VE, notamment l'installation de bornes de recharge et des incitations fiscales pour les acheteurs de VE.

Compte tenu de toutes ces déclarations optimistes et avant-gardistes, examinons quelques-uns des principaux obstacles à l'entrée.

Adoption des clients et anticipation du marché

L'un des principaux aspects à prendre en compte est le taux d'adoption par les clients. Selon la théorie de la diffusion de l'innovation, seulement 16 % environ de la population générale adopteront une innovation à ses débuts. Ces personnes disposent généralement de ressources financières et de connaissances techniques substantielles, mais peuvent également contribuer à faciliter l'adoption à plus grande échelle. matrice-adoption-ve

Le concept du véhicule électrique existe depuis des décennies. Pourtant, les tournants les plus notables se sont produits en 1997, lorsque la Toyota Prius a été introduite et en 2006, lorsque Tesla Motors a commencé à produire une voiture de sport électrique de luxe. Cette industrie a depuis explosé, stimulée par les avancées technologiques et le besoin de transports plus durables. 

Pour répondre à l'intérêt croissant du marché des véhicules électriques, les nouveaux équipementiers (OEM) de véhicules électriques cherchent à créer une expérience d'achat unique adaptée aux préférences des clients avec la réalité augmentée et des studios interactifs qui simulent l'expérience de conduite.

Arcimoto de Portland en Orégon est un excellent exemple d'entreprise de véhicules électriques répondant à l'anticipation d'un besoin du marché. Leur FUV (Fun Utility Vehicle) est tout au sujet de la joie de conduire sur la route ouverte, créant une vision pour réduire la congestion et contribuer à un environnement vert. Leur gamme de produits concerne la livraison du dernier kilomètre, les interventions d'urgence et l'utilisation récréative. 

Prix et disponibilité 

Les véhicules électriques sont actuellement décrits comme des véhicules amusants ou sensés lors de trajets courts, mais le marché émergent des VE OEM sera-t-il durable pour servir les catégories de milieu de gamme et de luxe ? Selon Bloomberg, un consommateur a déclaré avoir dépensé 38 800 yuans (6 065 $) pour son Hongguang Mini EV et 320 000 yuans (49 000 $) pour son Volvo XC60. Avec son prix, le Hongguang Mini EV se vendrait deux fois plus que les modèles Tesla, mais ce véhicule électrique n'est disponible qu'en Chine, ce qui le rend moins accessible au marché mondial. 

Le Lucid Air, qui a une autonomie prometteuse de 406 mille et 480 chevaux, a un prix de départ de 69 900 $ (après le crédit d'impôt américain de 7 500 $). Pour ce prix, il bénéficie également d'une expérience d’un habitacle de première classe, établissant son rôle sur le marché des véhicules électriques de luxe. Malheureusement, en raison des problèmes d'approvisionnement créés par la pandémie de COVID-19, Lucid a annoncé que la livraison du Lucid Air 2021 n'aurait pas lieu au printemps comme il l'avait annoncé précédemment, mais se produira désormais au second semestre 2021 (Car and Driver). Une lettre du PDG, Peter Rawlinson, proclame : « Je m'engage totalement à livrer un VE révolutionnaire. Si cela signifie prendre un peu plus de temps, alors c'est ce que nous ferons. » air-landing-hero

Bien qu'il existe divers autres modèles de véhicules électriques disponibles, trouver un équilibre entre le prix, la demande et la disponibilité semble être l'une des principales difficultés parmi ces équipementiers. 

L’angoisse de la panne et de la durée de charge

À mesure que l'adoption des véhicules électriques augmente, le besoin de bornes de recharge aux aires de repos sur les autoroutes, dans les grands centres-villes et au travail augmentera également. Selon, Car Magazine UK, la Tesla Model S Long Range est répertoriée comme la voiture électrique avec la plus longue autonomie actuellement en vente, avec une autonomie de 379 miles. Cette autonomie représente un peu moins de la moitié de la distance pour traverser l'État du Texas, et avec moins de bornes de recharge disponibles, les clients auront besoin d'une planification méticuleuse pour les trajets routiers plus longs. De plus, les conducteurs devront probablement rester sur les autoroutes au lieu des routes de campagne pittoresques où les bornes de recharge sont rares, voire obsolètes.

Le gouvernement fédéral américain a institué un mandat pour les équipementiers d'offrir une garantie minimale de 8 ans/100 000 milles sur les batteries, certains fabricants offrant plus de protection. Malgré ce fait, une étude menée par Cox Automotive a déclaré que 46% des consommateurs envisageant acheter un VE considéraient que la durée de vie moyenne de la batterie était de 65 000 miles ou moins. 

Cependant, selon le Consumer Reports, la durée de vie attendue d'une batterie EV est d'environ 200 000 miles. 

Même avec cette assurance, une batterie est l'un des composants du véhicule électrique les plus chers, le coût moyen pour en remplacer une étant d'environ 5 500 $. De plus, une batterie de 66 kWh pour une Chevrolet Bolt EV a récemment été rapportée à environ 16 000 $, et cela n'inclut pas le coût de la main-d'œuvre pour l'installation. 

Outre les inquiétudes concernant la durée de vie de la batterie, le temps nécessaire pour charger complètement un VE est préoccupant. Le temps moyen qu'il faut pour faire le plein d'essence d'un VUS de taille moyenne est d'environ 4 minutes. Cependant, le temps nécessaire pour charger complètement un véhicule électrique varie énormément. Selon Pod Point Counter, la7-Eleven EV Charging Station_Lg_060121 (2) plage de temps pour charger complètement un VE de vide à plein peut aller de 40 minutes à 21 heures, selon la capacité de la batterie et le taux de charge. « Une voiture électrique typique (batterie de 60 kWh) prend un peu moins de 8 heures pour se recharger de vide à plein avec une borne de recharge de 7 kW. » 

7-Eleven s'apprête à installer au moins 500 ports de charge rapide à courant continu (DCFC) dans 250 magasins de proximité sélectionnés aux États-Unis et au Canada d'ici la fin de 2022, selon un article de Convenience Store News. Cette initiative devrait contribuer à ouvrir la voie à une plus grande confiance en voyageant à travers le pays dans un VE. 

 

Repenser la chaîne d'approvisionnement mondiale

 

La pandémie mondiale a bouleversé la chaîne d'approvisionnement automobile. Les équipementiers traditionnels continuent de lutter avec le JIT/JIS (Just-à-temps /Just-in-sequence), car la livraison en temps voulu des pièces et composants automobiles critiques est plus imprévisible qu'avant la pandémie de la COVID. Selon Driving Autonews, les pénuries de puces pourraient coûter aux constructeurs automobiles 110 milliards de dollars de revenus en 2021. (AlixPartners) 

Alors que les OEM connaissent des retards de production, les fournisseurs de niveau 1 et 2 subissent une pression sur les coûts d'investissement et le manque de visibilité sur le paiement, la quittance et la fermeture de la boucle sur les retours et les retombées. Nous avons analysé bon nombre de ces défis dans le blogue Bâtir une meilleure chaîne d’approvisionnement et plus résiliente, notant que l'intégration et l'automatisation pour aligner la chaîne d'approvisionnement sur la production sont la clé du succès. 

Les constructeurs de véhicules électriques émergents ont un désavantage important, car ils acquièrent et achètent des pièces auprès d'un réseau de fournisseurs plus diversifié qui s'étend à un marché mondial. Selon le Benchmark Mineral Intelligence, cité dans le Washington Post, « la Chine domine la production de batteries, avec 93 'usinesgiga' qui fabriquent des cellules de batterie lithium-ion, contre quatre aux États-Unis. Pour une start-up de véhicules électriques, où chaque centime compte, il sera difficile de rivaliser avec les constructeurs automobiles géants pour répondre aux besoins d'inventaire tout en gérant les flux de trésorerie. 

L'avenir des véhicules électriques et de la chaîne d'approvisionnement automobile

 

L'adoption des véhicules électriques est en hausse, mais il reste encore un long chemin à parcourir. Cette industrie particulière de la chaîne d'approvisionnement démontre le besoin de meilleures pratiques et de technologies d'intégration habilitantes pour conduire et gérer les entreprises mondiales. Alors que nous nous adaptons aux niveaux post-pandémiques, il est crucial que nous embrassions des projets de transformation numérique qui puissent s'adapter aux conditions changeantes et améliorer la visibilité au sein des opérations. Le mouvement EV prend de la vitesse. Serez-vous à court de carburant? 


Shawn est un chef d'entreprise qui aime construire des ponts et allumer des feux (pas en même temps) dans les segments de la chaîne d'approvisionnement automobile et de l'IoT (l’Internet des Objets). Apprenez-en davantage de Shawn dans notre prochain wébinaire, La percée du véhicule électrique, et découvrez comment surmonter ces barrières à l'entrée pour le véhicule électrique. Pour plus d'informations sur l'adhésion au mouvement VE, consultez cet article d'Edmunds sur les neuf étapes à considérer lors de l'achat d'un VE.