search

Les 4 grandes perturbations de la chaîne d’approvisionnement et comment atténuer les risques

 

Alors que les chaînes d'approvisionnement mondiales continuent de croître en volume et en complexité, les défis et les risques augmentent également. Les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement peuvent aller des catastrophes naturelles et des différends commerciaux aux rappels de produits, en passant par le manque d'automatisation ou de collaboration entre les détaillants et les fournisseurs. Ces perturbations peuvent entraîner une baisse de la croissance des ventes et de la satisfaction de la clientèle et, en fonction de l'ampleur de la perturbation, avoir également un impact négatif sur les rendements des actions et la valeur de l'entreprise.

« Au premier semestre de 2018, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement se sont produites à un nombre record, atteignant 29%, contre 25% en 2017 et 19% en 2016 ».
Source

 

Étant donné les conséquences potentiellement graves des perturbations de la chaîne d’approvisionnement pour une organisation, il n’est pas étonnant que des ressources substantielles soient consacrées à des outils et à des stratégies d’atténuation des risques. Bien qu’il est impossible de garantir une chaîne d’approvisionnement totalement prévisible, il existe certainement des moyens de la rendre plus agile et plus réactive afin de gérer rapidement les complications imprévues.

Voici quelques perturbations courantes de la chaîne d’approvisionnement et des stratégies visant à atténuer les risques pour votre organisation:

1.     Désastres naturels

Les phénomènes météorologiques sont une source majeure de perturbation de la chaîne d’approvisionnement dans le monde. Les catastrophes naturelles peuvent perturber une organisation de nombreuses manières, endommageant ou détruisant les stocks et les entrepôts, bloquant les routes de transport, provoquant des pannes de courant et des pertes de données. Ces types d'événements ne peuvent pas être entièrement évités, mais en renforçant la visibilité et la résistance dans la chaîne d'approvisionnement, leurs effets peuvent être minimisés. Comment devez-vous réagir avant, pendant et après une catastrophe naturelle?

  • Créez une équipe de relance au sein de votre entreprise qui sera chargée de réagir à un événement naturel afin d'évaluer le niveau de perturbation de la chaîne d'approvisionnement en anticipant et en déterminant le meilleur chemin à prendre vers la continuité de la chaîne d'approvisionnement.
  • Réaliser un audit des sources actuelles de la chaîne d'approvisionnement et effectuer une analyse des risques en fonction de divers facteurs, notamment géographiques. Cela nécessite une visibilité approfondie de tout le matériel fourni et des relations des entreprises dont dépend votre entreprise.
  • Développer un plan d'urgence pour votre chaîne d’approvisionnement, qui inclut l'identification de fournisseurs et des distributeurs géographiquement diversifiés et l'intégration, à commencer avant les événements futurs.

2.     Rappels

Dans l'un des rappels automobiles les plus importants et les plus complexes de l'histoire récente, les coussins gonflables de Takata ont été rappelés en raison d'un gonfleur défectueux qui a provoqué une explosion violente de certains des coussins gonflables. Ce qui a commencé comme un rappel assez modeste en 2014 a fait boule de neige les années suivantes pour inclure des millions de véhicules de plus de 19 marques et modèles, y compris Ford, Honda et Toyota. Takata a finalement déposé son bilan.

Beaucoup attribut que le temps nécessaire aux fabricants pour participer au rappel d'une chaîne d'approvisionnement mondiale, devient de plus en plus difficile à suivre.

Le recours à la sous-traitance à un vaste réseau de fournisseurs signifie qu'en cas de défaillance d'une pièce, il doit exister un niveau de visibilité élevé pour trouver rapidement le défaut, que ce soit dans la conception, le matériau ou le composant lui-même. Il incombe au fabricant d’implanter une technologie de la chaîne d'approvisionnement capable de suivre les produits par lot, par date ou par SKU, et de demander la même chose à leur communauté de partenaires d’affaires. Cela permettra aux entreprises de déterminer avec précision quels produits doivent être rappelés et réparés ou éliminés, et quels produits peuvent rester sur les étagères, ce qui améliore la précision du processus de retour et minimise le gaspillage modial.

« Les rappels touchent régulièrement presque tous les secteurs, des produits de consommation aux automobiles, en passant par les produits pharmaceutiques. Les chances qu'un rappel frappe votre chaîne d'approvisionnement sont élevées et il est important d'être préparé. »
Source

 

La rapidité et l’efficacité d’une réponse au rappel peuvent faire toute la différence pour rétablir les bénéfices, la marque et la réputation de la société et pour limiter toute responsabilité juridique. Les processus manuels de la chaîne d'approvisionnement nécessitent une enquête et des recherches manuelles lorsqu'un rappel survient, ce qui ralentit le temps de réaction et prolonge le processus. Des technologies telles que l'identification par radiofréquence (RFID), la planification des ressources d'entreprise (ERP), l'Échange de Données Informatisées (EDI), la logistique inversée et les technologies de transport peuvent offrir la flexibilité, la précision et la visibilité nécessaires pour aider à garder un rappel à petite échelle et éviter de se transformer en crise.

Étude de cas: une importante entreprise de fournitures médicales et de services de santé a implanté la solution EDI de DiCentral avec une fonction personnalisée qui automatise le processus d’attribution des numéros de lot à chaque article. En cas de problème ou de rappel, une alerte est émise et la société peut localiser exactement l'emplacement de chaque article affecté et le supprimer en temps réel. Auparavant, ce processus était géré manuellement avec des feuilles de calcul, méthode inefficace avec une marge d'erreur beaucoup plus grande.

3.     Conflits commerciaux

Les États-Unis ont récemment imposé des droits de douane sur des marchandises fabriquées en Chine pour environ 250 milliards de dollars alors qu'ils cherchaient à réduire leur déficit commercial avec la Chine dans le cadre de plaintes pour mesures commerciales déloyales. Les autorités chinoises ont répondu par une série de leurs propres droits de douane, rendant le transport de biens fabriqués sur la Chine continentale de plus en plus coûteux. À mesure que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine s'accélère, de nombreuses organisations mondiales sont prises entre deux feux planifient de transférer leurs chaînes d'approvisionnement hors de la Chine. Ce n'est pas un petit projet, et c’est une solution qui s'est révélée irréalisable pour certaines petites entreprises qui ont simplement dû suspendre leurs activités ou fermer complètement. En raison de la nature mondiale du commerce moderne, même les articles ne contenant aucun composant provenant de régions en conflit commerciales subissent toujours un degré élevé de surveillance qui retarde le processus d’import/export et a un impact sur la chaîne d’approvisionnement.

Dans une récente interview, Nestor Scherbey, président du Commerce douanier et des services de la gestion des risques, a déclaré: « La guerre commerciale actuelle entre les États-Unis et la Chine a pour conséquence directe d’une surveillance accrue des importations en provenance de pays ayant une origine ou une relation avec la Chine. Le risque est que la majorité des produits fabriqués ou assemblés dans le monde n’ont pas un seul pays d’origine ».

Pour vous protéger des perturbations lors des échanges commerciaux, envisagez de diversifier votre communauté de partenaires d’affaires, y compris les détaillants et les fournisseurs situés dans des zones géographiques différentes, afin de pouvoir faire appel à d'autres fournisseurs au cas où un pays ou une région déterminée rencontrerait un désaccord commercial. Avant d’intégrer de nouveaux fournisseurs, il convient de procéder à une évaluation de la gestion des risques, en tenant compte de la situation financière et des facteurs de risque géopolitiques. Les systèmes intégrés de la chaîne d'approvisionnement qui suivent les performances des fournisseurs, les données financières et les indicateurs prédictifs constituent également une ressource inestimable pour la gestion d'une communauté mondiale de partenaires d’affaires.

4.     Mauvaises données de la chaîne d'approvisionnement

Des données inexactes ou « erronées » peuvent sembler un problème relativement mineur comparé aux ouragans et aux guerres commerciales, mais les conséquences de la transmission de données erronées tout au long de la chaîne d'approvisionnement peuvent être dévastatrices pour celle-ci. Par exemple, un détaillant local a annoncé la vente éclatante d’un type de télévision spécifique au Vendredi Fou. En prévision de la vente, le détaillant a commandé 2 000 téléviseurs. Malheureusement, le fabricant n'a pas reçu le bon de commande, un oubli qui n'a été détecté que quelques jours avant la vente. Des milliers d'acheteurs sont arrivés au magasin pour trouver que l'article n'était pas disponible. Les plaintes des clients se sont multipliées, de nombreuses personnes ayant exprimé leur mécontentement sur les médias sociaux, a amené le détaillant à s'excuser publiquement et à prolonger la vente de téléviseurs une semaine de plus, ce qui lui a coûté beaucoup d’argent.

Comment ce problème aurait-il pu être évité? Un outil de gestion des règles d’affaires et des exceptions peut être utilisé pour normaliser le processus de commande entre fournisseurs et détaillants. Dans le scénario ci-dessus, le détaillant aurait dû exiger une confirmation de commande d'achat EDI 855 dans les 48 heures suivant la réception du bon de commande par le fournisseur. Si l'accusé de réception n'arrivait pas le deuxième jour, le détaillant, utilisant l'outil de gestion des exceptions, serait averti que le bon de commande n'avait pas été reçu ou transmis correctement et qu'il aurait pu contacter le fabricant ou le renvoyer.

New call-to-action

Ce qui rend la gestion des exceptions si puissante, c’est sa capacité à extraire le contenu des données de la transaction et à y réagir en temps réel. Les éléments de données d'une transaction peuvent être utilisés pour effectuer des tests de vérification sur une transaction différente. Les alertes des règles d’affaires peuvent être basées sur le temps (par exemple, l'ASN n'a pas été envoyé et la date d'annulation est imminente, ou l'accusé de réception du bon de commande n'a pas été reçu dans un délai de 48 heures pour le traitement). Plusieurs instances de règle peuvent être utilisées pour les alertes en escalade (par exemple, 24 heures, envoi à l'acheteur; 12 heures, envoi au responsable de l'acheteur; 8 heures, envoi au vice-président). Si des violations potentielles sont détectées, la transaction est conservée dans une zone de quarantaine où elle peut être modifiée avant la transmission, ce qui protège les fournisseurs contre les rétrofacturations et les détaillants des fluctuations d’inventaire coûteuses causées par des données inexactes.

Traiter les risques connus et inconnus

La plupart des entreprises savent qu'elles doivent protéger leurs chaînes d'approvisionnement contre les perturbations coûteuses, mais les plus proactives implantent des outils et des stratégies pour faire face aux risques connus et inconnus. Pour en savoir plus sur la protection de votre chaîne d'approvisionnement contre les données erronées et les erreurs potentielles, joignez-vous à nous pour notre prochain wébinaire, Les remèdes pour votre chaîne d'approvisionnement imprévisible. Nous expliquerons exactement comment DiMetrics (l’outil de gestion des règles d’affaires et des exceptions de DiCentral) identifie et met en quarantaine les violations potentielles des règles commerciales en émettant des alertes afin que vous puissiez trouver une solution avant que des perturbations coûteuses ne se produisent.